Qui sommes nous ?

Présentation du fonds | Istikshaf | Arts, Droits et Justice | 
Partenaires | Cimetta Forum | L'Alliance artistique Ibn Battûta
Le développement culturel local | Ressources | Europe Grand Central | Double conférence - AMI/Incubinc & FRC
Fil Manfa - lieux d'accueil d'artistes en exil | Creative Tracks


Présentation du fonds

Des présentations du Fonds Roberto Cimetta sont disponibles en grec, italien et portugais.

Une présentation plus détaillée du fonds est disponible en français.

Le FRC a deux sites wordpress à visiter ici et .

Le Fonds Roberto Cimetta est une association internationale, sans but lucratif, créée en 1999 pour répondre rapidement et directement aux artistes et opérateurs culturels individuels désirant voyager à travers la région géographique euro-arabe et au delà dans le but de développer des projets d’échanges artistiques et culturels, individuels ou collectifs, dans le domaine des arts d'aujourd'hui. Depuis 2014, le FRC propose également des bourses de soutien à la structuration pour renforcer les initiatives d'artistes et d'opérateurs culturels arabes à l'orgine de projets de territoire (lieux, réseaux, plates-formes) dans la région géographique arabe.

 

Le Conseil d'Administration, le Comité d'experts artistiques et le personnel du FRC ont développé une expertise en gestion des financements internationaux à destination des individus, artistes et opérateurs culturels, en faveur d'une coopération culturelle internationale axée sur les processus de co-construction, les échanges et le dialogue culturel.

 

L’expertise du FRC est mise à disposition des collectivités territoriales au Nord comme au Sud à l’échelon local, régional ou national pour que des stratégies de mobilité transnationale soient mises en place et développer, offrant un environnement favorable aux acteurs et entrepreneurs artistiques et culturels de la région. L'objectif est de promouvoir une attitude équitable vis à vis des échanges culturels pour garantir leur stabilité et leur durabilité dans la zone géographique euro-arabe et au-delà.

 

Ainsi, notre action s’inscrit pleinement dans les objectifs de l’Agenda européen de la culture à l’ère de la mondialisation, à savoir, la promotion de la culture et de la mobilité en tant qu’éléments indispensables dans les relations extérieures de l’Union européenne.


Afin de renforcer la pertinence de son action, le Fonds Roberto Cimetta souhaite agir en partenariat avec des collectivités territoriales capables d’inventer un cadre de gouvernance interculturelle qui relie développement économique et solidarité sociale, liberté créative et implication citoyenne dans la mise en œuvre des principes de la Convention de l’UNESCO pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

 

Comme le souligne l'Agenda 21 de la Culture, si l’on veut mettre en place les principes de cette Convention, il est nécessaire de mettre en œuvre des politiques visant à favoriser les processus multilatéraux fondés sur le principe de réciprocité et d’équité. La coopération culturelle internationale est un outil indispensable à la constitution d’une communauté humaine solidaire qui favorise la libre circulation des artistes et des opérateurs culturels, en particulier à travers la frontière nord-sud. Elle constitue une contribution essentielle au dialogue entre les peuples, au dépassement des déséquilibres dus au colonialisme et à l’intégration interrégionale. Les collectivités territoriales (mais également les Etats et les organismes internationaux), ont un rôle à jouer pour garantir la liberté d’expression et la variété de l’offre culturelle et artistique.

 

Notre action est fondée sur la réciprocité et l’égalité d’échange, permettant aux artistes et professionnels de la culture de s’inscrire dans une démarche de dialogue et de rencontres réelles et concrètes propice à la vitalité artistique dans un processus d’expérimentation. L’échange et le dialogue font partie intégrante des valeurs affirmées par la Charte éthique du Fonds avec lesquelles les artistes doivent être en accord avant de recevoir leur bourse. Cette Charte a été rédigée par les membres du Conseil d’Administration du FRC en septembre 2012 à Amman. Elle est disponible ici.

 

Conseil d’Administration

 

Le président du Fonds est Ferdinand Richard. Il est Directeur-fondateur d'AMI à Marseille depuis 1985 et co-fondateur de la Friche de la Belle-de-Mai. Il est actuellement membre du Conseil d'Administration de l'Observatoire des politiques culturelles de Grenoble, expert de la Commission Agenda 21 de la Culture du réseau Cités et Gouvernements Locaux Unis, expert pour l'UNESCO et intervenant pour le compte de différentes universités (Université L.Senghor d'Alexandrie, Institut d'Etudes politiques de Grenoble, Lyon-2, Paris-8, UniSavoie, etc...). Il a également été président du certificat européen de management culturel de la Fondation Marcel Hicter de 2001 à 2004 et président de Culture Action Europe, plateforme politique pour les arts et la culture à Bruxelles, de 1996 à 1999. Ferdinand a écrit un certain nombre d'articles sur la mobilité, les changements de paradygme actuels qui affectent la mobilité artistique et  sur la culture dans le cadre de la défense et la sécurité

 

 Jumana Al Yasiri, Trésorière

Co-fondatrice d’Abwab pour les arts et la culture, association favorisant la mise en réseau vers et à travers le monde arabe, elle a été commissaire pour les musiques urbaines et les musiques du monde dans le cadre du programme Damas Capitale Arabe de la Culture 2008, elle rédige actuellement une thèse sur l’histoire et la sémiologie des textes et des images

 

Raul Abeledo, Secrétaire

Docteur en sciences économiques et master en management et stratégies environnementales, Directeur des projets européens à Econcult, unité de recherche en économie de la culture à l’Université de Valencia

 

 

Vahid Evazzadeh, Administrateur

Réalisateur et metteur en scène iranien basé à Copenhague. Il est spécialisé dans la formation d'interprètes et la production de projets artistiques à l'échelle internationale. Vahid dirige le Counter Institute

 

Hanan Kassab Hassan, Administratrice

Professeur conférencier en sémiologie et anthropologie du théâtre à l’IESAV - Université Saint Joseph, Liban, elle a été professeur à l’Université de Damas, Doyenne de l'Institut Supérieur des Arts Dramatiques de Damas, Secrétaire Générale de Damas Capitale Arabe de la Culture en 2008 et Directrice Générale de l’Opéra de Damas

 

Vesna Danilovic, Administratrice

Responsable des programmes et évènements, Centre Culturel de Belgrade, Serbie. Vesna a également était professeur associé dans le cadre du mastère international en management culturel à l’Université des Arts de Belgrade

 

Velia Papa, Administratrice

Directrice d’Inteatro, Polverigi, Italie, Directrice de Marche Teatro et Professeur d'économie et management du spectacle vivant, à l'Università Politecnica delle Marche


Le Comité de Sélection

En tant qu'organisation de redistribution de fonds, le FRC s'engage à être accessible (appels ouverts/large diffusion des appels), impartial dans la sélection des candidats et efficace (dans le respect des exigences des artistes). En outre, le FRC évalue l'impact de son programme à travers des enquêtes et la rédaction de rapports.

 

Afin de sélectionner les boursiers, le Conseil d’Administration désigne des professionnels confirmés pour expertiser les dossiers. Il y a 35 experts au total de 17 pays à travers l'Europe et le monde arabe (et la Turquie). Les experts sont membres actifs de l'association. S'ils deviennent membre du Conseil d'Administration du FRC ils ne sont plus expert pour la durée de leur mandat. Pour des raisons de confidentialité les noms des 35 experts actuellement au Comité du FRC ne sont pas indiqués sur ce site. Les anciens experts du FRC sont :

Zeina Arida, Aisha Ayari, Valérie Baran, Radhouane El Meddeb, Ghislaine Glasson-Deschaumes, Alice-Ann Jeandrel, Susa Popp.

 

 

Les dossiers de demande sont examinés par les experts de chaque discipline artistique : interdisciplinaire arts numériques/spectacles vivants, théâtre, danse, musique, interdisciplinaire spectacles vivants/arts visuels/architecture/film, arts visuels, cinéma, photographie, design, mode, architecture, documentaires, arts numériques, arts vidéo, littérature, poésie, dramaturgie, conte. Les demandes de bourse émanant d'un opérateur culturel sont étudiées par des professionnels du management culturel ou des spécialistes du développement culturel local. 

 

 

Le bureau de coordination


 

 

 

Angie Cotte, Secrétaire Générale du Fonds depuis octobre 2009, a travaillé pour plusieurs réseaux culturels européens depuis une vingtaine d'années. Elle a géré l’organisation de nombreux colloques sur les politiques culturelles et a coordonné des projets artistiques, publications et événements.

 

Krystel Khoury, chargée de mission au Fonds Roberto Cimetta.  Grâce à ses terrains de recherche et expériences en gestion de projets culturels au Liban, en Egypte et en Jordanie, elle a une connaissance élargie du secteur de la danse et des arts et de la culture et leur développement au Moyen-Orient. Chercheuse, ses articles sont publiés dans plusieurs revues académiques. Krystel détient un Doctorat en Anthropologie de la danse et des dynamiques interculturelles (Université de Clermont-Ferrand 2). Aujourd'hui, elle continue d'implanter des initiatives culturelles locales entre des structures culturelles arabes et européennes. 


Evaluation de l'impact de la mobilité

Le FRC a présenté une première évaluation de l’impact de son programme d’aide à la mobilité sur les parcours artistiques. Cette évaluation a souligné les effets positifs du voyage, la reconnaissance artistique et les résultats tangibles dans la concrétisation de partenariats et la réalisation d’œuvres. Cette évaluation a été publiée sur notre site.

 

Une deuxième étude a été réalisée pour le compte du Conseil Général des Bouches du Rhône sur l\'impact de la ligne de financement pour la mobilité artistique et culturelle entre le Département des Bouches-du-Rhône , ses zones de coopération dans la région euro-arabe et le Fonds Roberto Cimetta (télécharger le document).

 

Une troisième étude sur l'accès aux financements et sur les besoins de financement particulièrement dans la zone arabe et dans les Balkans n'a pas été concluante et une deuxième enquête sera conduite ultérieurement.

 

Hommage

Le Fonds porte le nom d’un metteur en scène et homme de théâtre connu et respecté, Roberto Cimetta, trop tôt disparu, à l’origine de multiples initiatives qui ont contribué au développement de la communauté théâtrale internationale : le festival Inteatro de Polverigi (Italie), IETM (Informal European Theater Meeting), le programme ACARTE de la Fondation Gulbenkian au Portugal pour les arts de la scène contemporains.

 

Membres fondateurs

Vélia Papa, Directeur du Festival International de Théâtre - Inteatro, Polverigi, Italie

 Mary Ann De Vlieg, Secrétaire Générale de l’IETM – Réseau international des arts du spectacle

 Fabien Jannelle, Directeur de l’ONDA, Office national de diffusion artistique, France

 Manuèle Debrinay-Rizos, Producteur, France

 Gil Mendo Valente e Branco, Professeur de danse et Directeur du Département de la

 Danse de l’Institut portugais des arts du spectacle, Lisbonne, Portugal

 Res Bosshart, Directeur artistique, Allemagne & Suisse



Qui sommes nous ?

Présentation du fonds | Istikshaf | Arts, Droits et Justice | 
Partenaires | Cimetta Forum | L'Alliance artistique Ibn Battûta
Le développement culturel local | Ressources | Europe Grand Central | Double conférence - AMI/Incubinc & FRC
Fil Manfa - lieux d'accueil d'artistes en exil | Creative Tracks


Fonds Roberto Cimetta

c/o ONDA
13 bis rue Henri Monnier
75009 Paris - France
T +33 145 26 33 74

Facebook

Archives

2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011

Newsletter