Qui sommes nous ?

Présentation du fonds |  | Partenaires | Le développement culturel local
Ferdinand Richard - Président du Fonds Roberto Cimetta | Ressources | Fil Manfa - lieux d'accueil d'artistes en exil | Creative Tracks


Présentation du fonds

Des présentations du Fonds Roberto Cimetta sont disponibles en grec, italien et portugais.

Une présentation plus détaillée du fonds est disponible en français.

Le FRC a deux sites wordpress à visiter ici et .

Le Fonds Roberto Cimetta est une association internationale, sans but lucratif, créée en 1999 pour répondre rapidement et directement aux artistes et opérateurs culturels individuels désirant voyager à travers la région géographique euro-arabe et au delà dans le but de développer des projets d’échanges artistiques et culturels, individuels ou collectifs, dans le domaine des arts d'aujourd'hui. Depuis 2014, le FRC propose également des bourses de soutien à la structuration pour renforcer les initiatives d'artistes et d'opérateurs culturels arabes à l'orgine de projets de territoire (lieux, réseaux, plates-formes) dans la région géographique arabe.

 

Le Conseil d'Administration, le Comité d'experts artistiques et le personnel du FRC ont développé une expertise en gestion des financements internationaux à destination des individus, artistes et opérateurs culturels, en faveur d'une coopération culturelle internationale axée sur les processus de co-construction, les échanges et le dialogue culturel.

 

L’expertise du FRC est mise à disposition des collectivités territoriales au Nord comme au Sud à l’échelon local, régional ou national pour que des stratégies de mobilité transnationale soient mises en place et développer, offrant un environnement favorable aux acteurs et entrepreneurs artistiques et culturels de la région. L'objectif est de promouvoir une attitude équitable vis à vis des échanges culturels pour garantir leur stabilité et leur durabilité dans la zone géographique euro-arabe et au-delà.

 

Ainsi, notre action s’inscrit pleinement dans les objectifs de l’Agenda européen de la culture à l’ère de la mondialisation, à savoir, la promotion de la culture et de la mobilité en tant qu’éléments indispensables dans les relations extérieures de l’Union européenne.


Afin de renforcer la pertinence de son action, le Fonds Roberto Cimetta souhaite agir en partenariat avec des collectivités territoriales capables d’inventer un cadre de gouvernance interculturelle qui relie développement économique et solidarité sociale, liberté créative et implication citoyenne dans la mise en œuvre des principes de la Convention de l’UNESCO pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

 

Comme le souligne l'Agenda 21 de la Culture, si l’on veut mettre en place les principes de cette Convention, il est nécessaire de mettre en œuvre des politiques visant à favoriser les processus multilatéraux fondés sur le principe de réciprocité et d’équité. La coopération culturelle internationale est un outil indispensable à la constitution d’une communauté humaine solidaire qui favorise la libre circulation des artistes et des opérateurs culturels, en particulier à travers la frontière nord-sud. Elle constitue une contribution essentielle au dialogue entre les peuples, au dépassement des déséquilibres dus au colonialisme et à l’intégration interrégionale. Les collectivités territoriales (mais également les Etats et les organismes internationaux), ont un rôle à jouer pour garantir la liberté d’expression et la variété de l’offre culturelle et artistique.

 

Notre action est fondée sur la réciprocité et l’égalité d’échange, permettant aux artistes et professionnels de la culture de s’inscrire dans une démarche de dialogue et de rencontres réelles et concrètes propice à la vitalité artistique dans un processus d’expérimentation. L’échange et le dialogue font partie intégrante des valeurs affirmées par la Charte éthique du Fonds avec lesquelles les artistes doivent être en accord avant de recevoir leur bourse. Cette Charte a été rédigée par les membres du Conseil d’Administration du FRC en septembre 2012 à Amman. Elle est disponible ici.

 

Conseil d’Administration

 

 

Le président du Fonds est Ferdinand RichardIl a été directeur/fondateur de l’A.M.I, plateforme dédiée à la musique et au développement culturel local à Marseille, de 1985 à 2017. Elle propose notamment de nombreux ateliers de formation, des résidences d'artistes, des festivals ou encore un incubateur d'entreprises culturelles. 

Membre-fondateur de la Friche Belle-de-Mai/Marseille depuis 1992, il est associé à sa direction pendant huit ans sous la présidence de l'architecte Jean Nouvel. Il est également depuis 2017 président-fondateur de Global Grand Central, une plate-forme digitale internationale et interactive de présentation de travaux d'artistes.

Depuis 2018, il est expert auprès de Mobility First!, programme de soutien à la mobilité des artistes entre l'Europe et l'Asie de la Fondation Europe Asie (ASEF). Depuis 2016, il est membre de la gouvernance de l'Institut du Monde Arabe en région Hauts-de-France (Tourcoing). 

De 1996 à 1999, il a présidé le Forum Européen pour les Arts et le Patrimoine (aujourd'hui Culture Action Europe). Il est également membre du Conseil d'Administration de l'Observatoire des Politiques Culturelles en France. De 2010 à 2015, il devient le premier coordinateur du panel d'experts du Fonds International pour la Diversité culturelle de l'UNESCO. De plus, il a été associé aux travaux de la Déclaration de Fribourg sur les Droits Culturels en 2007. Enfin, il a mené pendant près de 20 ans une carrière de musicien et producteur et a rédigé de nombreux articles portant sur la mobilité artistique (disponibles sur ce site dans la section ressources). 

 

Jumana Al Yasiri, Trésorière

Directrice de projets culturels et spécialiste en arts de la scène, Jumana est réelue trésorière de l’association. Elle est également écrivaine, traductrice et panéliste. Elle travaille depuis plus de quinze ans dans la conception et la mise en œuvre de résidences, festivals, conférences, programmes de formation ou de soutien destinés aux artistes et aux opérateurs culturels. Parmi ses nombreuses collaborations avec des organisations et des initiatives régionales et internationales figurent notamment : Damas Capitale arabe de la Culture 2008, le Young Arab Theatre Fund, le Festival Morgenland à Osnabrück, D-CAF, IETM, le Programme Med Culture. En 2015, elle fut nommée Responsable Moyen-Orient et Afrique du Nord du Programme Théâtre du Sundance Institute, afin de co-diriger le développement et la mise en oeuvre de l’initiative MENA. Originaire de Syrie et d’Irak, Jumana est titulaire d’une Licence en Etudes Théâtrales de l’Institut Supérieur des Arts Dramatiques de Damas, et d'un Master en Littérature comparée de l’Université Paris VIII. Jumana est également boursière internationale du Laboratory for Global Performance and Politics de l’Université de Georgetown.

 

Dounia Benslimane, Secrétaire

Docteure en médecine générale (2003), Dounia est également activiste et manager culturel. Elle a co-fondé Racines à Casablanca (Maroc) en 2010 et elle en est actuellement la Directrice des partenariats et du développement. De 2011 à 2013, elle a occupé le poste de coordinatrice des programmes à “La Fabrique Culturelle des anciens abattoirs de Casablanca”, un espace indépendant d’arts urbains et contemporains. Dounia est membre de nombreuses ONG culturelles, au Maroc, en Afrique et en Europe. Elle a produit plusieurs rapports et recherches sur les politiques culturelles, la liberté d’expression créative, l’administration culturelle, pour le British Council, Freemuse, MedCulture, l’Université de Bilgi (Istanbul)… Elle a obtenu le Diplôme Européen d’administration des projets culturels de l’association Marcel Hicter, Belgique en 2014. Dounia a également participé au Programme de Leadership des Visiteurs Internationaux du Département d’Etat américain (2017).

 

 

 

Velia Papa, Administrateur

Directrice artistique d’Inteatro depuis 1998 (festival de spectacles vivants mondialement reconnu à Polverigi en Italie) Vélia est également Directrice de Marche Teatro depuis 2014 et Professeure d'économie et management du spectacle vivant depuis 2004, à l'Università Politecnica delle Marche. Elle possède une expertise particulière dans le domaine de l’innovation artistique, dans la découverte et la promotion de nouveaux talents et d’artistes émergents tant à l’échelle nationale qu'internationale. À ce titre, elle participe activement à différents réseaux européens comme IETM. De 2007 à 2009, elle a également été membre de la Commission Nationale pour les activités musicales du Ministère italien pour les biens et les activités culturelles (MIBAC). Dans sa carrière, il peut notamment être soulignée sa qualité de membre du jury à plusieurs festivals internationaux (entre autres Salzburg-Szene, Acarte – Lisbon, Journées Théâtrales de Carthage, Biennale Giovani Torino etc.) ou encore sa participation à plusieurs conférences ou séminaires (San Francisco, Curitiba, Barcelona, Murcia, Tunis, Zurich, Rome etc.).

 

Hanan Kassab Hassan, Administratrice

Professeure syrienne et directrice de mémoires de Master et de thèses de Doctorat, à l’Institut d'Études Scéniques, audiovisuelles et cinématographiques (IESAV), à l’Université Saint Joseph de Beyrouth (Liban).

En plus de sa longue carrière académique à l'Université de Damas et à l’Université Saint Joseph de Beyrouth, Hanan a été Doyenne de l'Institut Supérieur des Arts Dramatiques de Damas; Directrice Générale de l'Opéra de Damas; Commissaire Générale de Damas Capitale Culturelle du monde Arabe en 2008; membre du comité stratégique du Conseil Culturel de l'Union pour la Méditerranée en France. Elle a été plusieurs fois consultante externe à  l’UNESCO (FIP et à ICH). Kassab Hassan a publié plusieurs recherches dans le domaine du théâtre et de la culture, et elle a traduit en français plusieurs ouvrages dont des pièces de théâtre de Genet, Koltès et Beckett.

 

 

 

Isin Önol, Administratrice

Curator indépendante turque installée entre New-York et Vienne, Isin est membre du Centre pour l’étude de la différence sociale à l’Université de Columbia, New York. De plus, elle travaille en tant que critique invitée au Programme Arts & Design MFA de l’Université de Montclair, New Jersey mais également en tant que commissaire invitée au programme de master en Design social - Art et innovation urbaine à l’Université des arts appliqués de Vienne. Outre l’enseignement, elle a produit depuis 2009 des expositions dans différents pays. Avant cela, entre 2006 et 2009, elle a été directrice et conservatrice du Musée d’Art Contemporain d’Istanbul. Enfin, elle est fondatrice et coordinatrice du Programme Nesin Art Village, à Sirince en Turquie.

 

Herman Bashiron Mendolicchio, Administrateur

Chercheur, écrivain, éditeur et curator basé entre Barcelone et Rome, Herman travaille dans différentes disciplines, territoires et cultures. Il est titulaire d'un doctorat en "histoire de l'art, théorie et critique" de l'Université de Barcelone où il est chargé de cours au programme de gestion culturelle et membre du corps professoral et conseiller principal du Transart Institute (NY-Berlin). Ses principaux centres d'intérêt et de recherche sont axés sur les pratiques des processus interculturels, les rencontres interculturelles, la coopération culturelle, la participation et la mobilité à travers les expériences artistiques, créatives et éducatives. Il a également participé à de nombreuses conférences et a développé des projets et des résidences de recherche à l'international. En tant que critique d'art, éditeur et curator indépendant, il collabore avec plusieurs organisations et institutions du monde entier et écrit pour différents magazines internationaux.


Le Comité de Sélection

En tant qu'organisation de redistribution de fonds, le FRC s'engage à être accessible (appels ouverts/large diffusion des appels), impartial dans la sélection des candidats et efficace (dans le respect des exigences des artistes). En outre, le FRC évalue l'impact de son programme à travers des enquêtes et la rédaction de rapports.

 

Afin de sélectionner les boursiers, le Conseil d’Administration désigne des professionnels confirmés pour expertiser les dossiers. Il y a 35 experts au total de 17 pays à travers l'Europe et le monde arabe (et la Turquie). Les experts sont membres actifs de l'association. S'ils deviennent membre du Conseil d'Administration du FRC ils ne sont plus expert pour la durée de leur mandat. Pour des raisons de confidentialité les noms des 35 experts actuellement au Comité du FRC ne sont pas indiqués sur ce site. Les anciens experts du FRC sont :

Zeina Arida, Aisha Ayari, Valérie Baran, Radhouane El Meddeb, Ghislaine Glasson-Deschaumes, Alice-Ann Jeandrel, Susa Popp.

 

 

Les dossiers de demande sont examinés par les experts de chaque discipline artistique : interdisciplinaire arts numériques/spectacles vivants, théâtre, danse, musique, interdisciplinaire spectacles vivants/arts visuels/architecture/film, arts visuels, cinéma, photographie, design, mode, architecture, documentaires, arts numériques, arts vidéo, littérature, poésie, dramaturgie, conte. Les demandes de bourse émanant d'un opérateur culturel sont étudiées par des professionnels du management culturel ou des spécialistes du développement culturel local. 

 

 

Le bureau de coordination


 

Angie Cotte

 

 

Angie Cotte, Secrétaire Générale du Fonds depuis octobre 2009, a travaillé pour plusieurs réseaux culturels européens depuis une vingtaine d'années. Elle a géré l’organisation de nombreux colloques sur les politiques culturelles et a coordonné des projets artistiques, publications et événements.

 

 


Evaluation de l'impact de la mobilité

Le FRC a présenté une première évaluation de l’impact de son programme d’aide à la mobilité sur les parcours artistiques. Cette évaluation a souligné les effets positifs du voyage, la reconnaissance artistique et les résultats tangibles dans la concrétisation de partenariats et la réalisation d’œuvres. Cette évaluation a été publiée sur notre site.

 

Une deuxième étude a été réalisée pour le compte du Conseil Général des Bouches du Rhône sur l\'impact de la ligne de financement pour la mobilité artistique et culturelle entre le Département des Bouches-du-Rhône , ses zones de coopération dans la région euro-arabe et le Fonds Roberto Cimetta (télécharger le document).

 

Une troisième étude sur l'accès aux financements et sur les besoins de financement particulièrement dans la zone arabe et dans les Balkans n'a pas été concluante et une deuxième enquête sera conduite ultérieurement.

 

Hommage

Le Fonds porte le nom d’un metteur en scène et homme de théâtre connu et respecté, Roberto Cimetta, trop tôt disparu, à l’origine de multiples initiatives qui ont contribué au développement de la communauté théâtrale internationale : le festival Inteatro de Polverigi (Italie), IETM (Informal European Theater Meeting), le programme ACARTE de la Fondation Gulbenkian au Portugal pour les arts de la scène contemporains.

 

Membres fondateurs

Vélia Papa, Directeur du Festival International de Théâtre - Inteatro, Polverigi, Italie

 Mary Ann De Vlieg, Secrétaire Générale de l’IETM – Réseau international des arts du spectacle

 Fabien Jannelle, Directeur de l’ONDA, Office national de diffusion artistique, France

 Manuèle Debrinay-Rizos, Producteur, France

 Gil Mendo Valente e Branco, Professeur de danse et Directeur du Département de la

 Danse de l’Institut portugais des arts du spectacle, Lisbonne, Portugal

 Res Bosshart, Directeur artistique, Allemagne & Suisse



Qui sommes nous ?

Présentation du fonds |  | Partenaires | Le développement culturel local
Ferdinand Richard - Président du Fonds Roberto Cimetta | Ressources | Fil Manfa - lieux d'accueil d'artistes en exil | Creative Tracks


Fonds Roberto Cimetta

c/o ONDA
13 bis rue Henri Monnier
75009 Paris - France
T +33 145 26 33 74

Facebook

Archives

Newsletter