Artistes et opérateurs


Dafne VICENTE-SANDOVAL

2015

De: Paris, France
A : Beyrouth, Liban

Ateliers à Mansion

Musique

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

Pouvez-vous expliquer comment cette bourse a contribué à la réalisation de vos projets d'échanges artistiques et/ou de développement culturel local et/ou de promotion de la diversité culturelle ?

Ce voyage m'a permis d'une part de présenter mon travail personnel au Liban (concert solo à Dawawine, espace des arts de la scène, du son et de l'image situé à Beyrout), de collaborer avec des musiciens libanais (concert en duo avec Mazen Kerbaj à Dawawine, (concert en trio avec Sharif Sehnaoui et Raed Yassin au Palais Boutros à Beyrouth) et d'organiser deux ateliers à Mansion, lieu de résidence artistique qui s'attache aussi à développer, par le partage de la pratique artistique, un certain lien social. J'ai donc pu à la fois présenter mon travail dans son intégrité et le faire dialoguer avec le travail d'artistes libanais. En marge des concerts et ateliers, mon projet artistique se nourrit également du contact avec d'autres artistes qu'occasionnent de tels voyages. Je me suis rendue à différentes expositions (Beyrouth Art Center) et ai eu de nombreuses conversations avec des artistes et curateurs de Beyrouth, qui m'ont permis de comprendre un peu mieux la scène artistique nationale et locale (son fonctionnement, ses influences, ses difficultés, etc).

Qu'apportent l'échange, les réseaux et les contacts à l'international pour le développement de votre activité artistique ou culturelle ?

Mon travail artistique se fait essentiellement dans le domaine de la musique improvisée expérimentale, qui est une pratique se basant surtout sur les rencontres ad hoc avec d'autres improvisateurs. La musique improvisée expérimentale s'est développée relativement en marge des institutions culturelles, étant plutôt le fait d'initiatives individuelles, souvent de musiciens qui sont eux-mêmes à la fois organisateurs de concerts. Un réseau parallèle s'est ainsi développé au niveau international, depuis les années 80 surtout, largement favorisé maintenant par internet. En ce sens, voyager, rencontrer et jouer avec d'autres musiciens dans les pays visités n'est pas une activité périphérique mais à la base même de l'improvisation. Mon projet artistique se nourrit donc directement de ces échanges, qui ont eu un rôle essentiel dans mon cheminement musical.

Pouvez vous élaborer sur l'apprentissage et les connaissances que vous avez obtenu / partagé à travers cette expérience ?

Cette expérience a été intéressante dans la mesure où la musique improvisée expérimentale est une pratique qui s'est développée internationalement, mais garde au même temps des spécificités régionales. C'est donc très enrichissant de découvrir comment un idiome musical se réapproprie certains éléments de la culture du pays. Ayant principalement voyager et travailler ces dernières années dans des pays occidentaux ou à culture à dominante occidentale, c'était particulièrement intéressant de me rendre au Liban et de voir comment les musiciens libanais ont développé un type d'improvisation qui présente certaines caractéristiques liées à leur culture, notamment dans la place donnée à l'expressivité.



Artistes et opérateurs


Fonds Roberto Cimetta

c/o ONDA
13 bis rue Henri Monnier
75009 Paris - France
T +33 145 26 33 74

Facebook

Archives

2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011

Newsletter