Artistes et opérateurs


Palmyre BADINIER-ANDONI

2010

De: Bethléem, Palestine
A : Samos, Grêce

Atelier du MFI « Script 2 films »

Cinéma, Arts visuels

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

Pouvez-vous expliquer comment cette bourse a contribué à la réalisation de vos projets d'échanges artistiques et/ou de développement culturel local et/ou de promotion de la diversité culturelle ?

L’atelier du MFI « Script 2 films » s’étale sur un an et est composé de 4 sessions (2 à distance via le forum internet de la structure, et 2 résidences). Mon déplacement à Samos m’a donc permis de me rendre à la seconde résidence et j’ai ainsi pu suivre l’ensemble du workshop. Cet enseignement a été fondamental non seulement pour le projet que j’ai développé dans ce cadre, mais également comme formation essentielle en matière d’écriture de scénario de fictions (je produisais jusqu’à présent essentiellement des documentaires). Les intervenants sont essentiellement issus de Columbia University (New York) et nous ont donc naturellement enseigné des techniques scénaristiques classiques couramment utilisées aux Etats-Unis. Il s’agissait déjà d’une occasion unique de s’y familiariser. Mais le travail de groupe, essentiellement avec d’autres scénaristes-participants venus du bassin méditerranéen, a permis également de foisonnants brain storming, de collecter de précieuses remarques, ainsi que de se plonger pleinement dans leurs propres projets. Lors de cette résidence, des groupes de 4 à 5 projets ont en effet été formé, et chaque projet faisait l’objet de débats et de propositions formulés avec l’ensemble du groupe. Ce travail de groupe était conduit par un tuteur, mais au cours des deux résidences, à Nisyros et à Samos, plusieurs entretiens et conférences m’ont permis de faire la connaissance de l’ensemble des intervenants, scénaristes, producteurs et autres.

Qu'apportent l'échange, les réseaux et les contacts à l'international pour le développement de votre activité artistique ou culturelle ?

Il me semble qu’un tel programme fait réellement défaut au Moyen-Orient. Si je n’avais pas été de nationalité française, le fait de résider en Palestine ne m’aurait pas permis de bénéficier de cet atelier qui est financé par MEDIA et donc réserver aux seuls ressortissants de l’UE. Au moyen-orient, il existe de nombreuses initiatives d’atelier pour les réalisateurs et pour le développement de scénario. Mais il s’agit toujours de quelques jours seulement. Il n’y a pas de suivi et ces initiatives sont isolées et ont parfois peu de visibilité. L’avantage du programme proposé par le MFI, c’est qu’il propose un accompagnement sur un an. Cela permet de travailler en profondeur les scénarios, mais aussi de tisser des liens solides.

Pouvez vous élaborer sur l'apprentissage et les connaissances que vous avez obtenu / partagé à travers cette expérience ?

Je me sens désormais beaucoup plus à l’aise pour analyser les faiblesses d’un scénario, mais aussi pour faire des suggestions, non seulement sur le fond, mais aussi sur la structure. Cette formation a également éveillé en moi l’envie d’écrire à mon tour, même si mon activité professionnelle dans la production ne m’en laisse pas le temps pour le moment.



Artistes et opérateurs


Fonds Roberto Cimetta

c/o ONDA
13 bis rue Henri Monnier
75009 Paris - France
T +33 145 26 33 74

Facebook

Archives

2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011

Newsletter