Erik Samakh

2019

De: Astugue France
A : El djadida Maroc

Les joueurs de flûte ou les gazelles solaires

Interdisciplinaire, Arts visuels

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

Pouvez-vous expliquer comment cette bourse a contribué à la réalisation de vos projets d'échanges artistiques et/ou de développement culturel local et/ou de promotion de la diversité culturelle ?

Cette bourse contribue très fortement à la réalisation de ce projet car les budgets étaient très serrés. J'ai pris sur moi la décision de ne pas être rémunéré et j'ai participé au financement en amenant des flûtes solaires déjà produites. Nous avions des lieux magnifiques pour vivre et manger entièrement financés par l'organisation.

Qu'apportent l'échange, les réseaux et les contacts à l'international pour le développement de votre activité artistique ou culturelle ?

Je voyage depuis les années 80 dans le monde entier et je suis un artiste nomade dont les recherches sont nourries de toutes ces cultures et rencontres. Le plus difficile pour un artiste est de pérenniser les contacts et de véritablement construire des projets durables. La plupart du temps, par manque de réseau sur place faute de temps et d'accompagnement, les projets se retrouvent isolés.

Pouvez vous élaborer sur l'apprentissage et les connaissances que vous avez obtenu / partagé à travers cette expérience ?

Ma plus belle découverte pendant ce séjour c'est faite grâce aux jeunes marocains avec lesquels j'ai travaillé. Ils jouaient de la musique presque tous les jours sur les remparts et je n'ai pas compris tout de suite de quelle musique il s'agissait. Finalement ils m'ont expliqué que la manière dont fonctionnait mes flûtes solaires était très proche du soufisme. En effet les flûtes se mettent à chanter dès que le soleil frappe sur leurs capteurs solaires. Elles sont alors étroitement liées à l'univers. La ritournelle qui se déclenche n'est pas si éloignée des mélodies répétitives de certaines cérémonies soufistes. Nous avons alors décidé de régler les notes des flûtes en fonction d'une ritournelle précise. J'ai eu l'occasion de visiter quatre lieux soufistes rien que dans la vieille ville d'El djadida.

Veuillez indiquer un lien vers votre travail actuel (site internet/facebook)

http://www.documentsdartistes.org/artistes/samakh/repro.html

http://www.musee-rodin.fr/fr/exposition/exposition/erik-samakh




Fonds Roberto Cimetta

c/o ONDA
13 bis rue Henri Monnier
75009 Paris - France
T +33 145 26 33 74

Facebook

Archives

2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011

Newsletter