Faire suivre

Déclaration des Îles Canaries sur la mobilité artistique et culturelle

Six fonds indépendants* de mobilité culturelle, localisés dans différentes régions du monde se sont réunis les 19 et 20 juin 2014 à Santa Cruz de Tenerife (Îles Canaries). Ces acteurs de la mobilité culturelle et artistique sont le Fonds Safar (monde arabe), Art Moves Africa (Afrique), CEC ArtsLink (Etats-Unis), l’Union Théâtrale de Russie (Russie), Arts Network Asia (Asie) et le Fonds Roberto Cimetta (zone géographique Euro-Arabe).
Cette réunion a été proposée par le Fonds Roberto Cimetta et a été réalisée en partenariat avec l’Association des gestionnaires culturels des Îles Canaries.

 

Le Gouvernement de l’Île de Tenerife et le Gouvernement des Îles Canaries ont soutenu l’initiative ainsi que la Fondation Gulbenkian. 

 

Toutes ces organisations : 

 

- Souligne que la mobilité artistique et culturelle fait partie intégrante des droits culturels tels que mentionnés dans les traités internationaux de droits humains. De ce fait, cette mobilité doit être considérée comme une responsabilité politique. 

 

- Affirme que la mobilité contribue à la liberté d’expression et la liberté de choix des artistes et des opérateurs culturels. 

 

- Vise à offrir des bourses à la mobilité à des artistes et activistes culturels individuels afin de protéger la diversité des expressions culturelles et artistiques. 

 

- Affirme que les partenariats et alliances durables, fondés sur la confiance, la réciprocité et l’échange équitable, ne peuvent se construire au niveau mondial sans rencontres physiques entre artistes et opérateurs. 

 

- Considère que le soutien à la mobilité des artistes et des opérateurs culturels contribue à l’intérêt général et au développement local. 

 

- Considère que la mobilité artistique et culturelle contribue à l’apprentissage qui est vital pour le développement harmonieux des individus et des communautés. 

 

- Considère que les trajets à but artistiques ou culturels, quels soient sur de longues ou courtes distances (même au niveau local, régional, transfrontalier), contribuent à renforcer un sens partagé de l’humanité. 

 

- Vise à répondre aux déséquilibres mondiaux quels soient artistiques, géographiques ou directionnels et aux nombreux obstacles à la mobilité en facilitant les connexions entre acteurs culturels et communautés. 

 

Afin de promouvoir ces principes, les organisations citées ci-dessus ont convenu de former une coalition pour développer une action de plaidoyer et diffuser ces principes aussi largement que possible. 

 

*Les fonds indépendants pour la mobilité sont des structures intermédiaires initiés par des opérateurs culturels. Ces fonds redistribuent les financements reçus de fondations privés ou d’institutions publiques à des artistes et des opérateurs culturels individuels.



Fonds Roberto Cimetta

c/o ONDA
13 bis rue Henri Monnier
75009 Paris - France
T +33 145 26 33 74

Facebook

Archives

2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011

Newsletter