Faire suivre

RSS- Consultation Destruction intentionnelle des patrimoines culturels. Date Limite: 10 Juin 2016.

Tel qu'annoncé dans son premier rapport au Conseil de droits de l'homme en mars de cette année, la Rapporteuse Spéciale dans le domaine des droits culturels, Mme Karim Bennoune, a l'intention de dédier son prochain rapport thématique à la destruction intentionnelle des patrimoines culturels et invite dans ce cadre tous les acteurs pertinents à lui soumettre des informations. 

 

La consultation a pour objectif d'évaluer la destruction intentionnelle des patrimoines culturels en tant que violation des droits humains et ses impacts sur l’exercice des droits des personnes de jouir et d’accéder aux patrimoines culturels, d’accéder, de contribuer à et de jouir des arts et de participer à la vie culturelle. Des contributions seront particulièrement appréciées sur les questions suivantes :

 

• Quel est l’impact de la destruction intentionnelle des patrimoines culturels sur la jouissance des droits humains et en particulier, des droits culturels ? Quel est l’impact de la destruction des patrimoines tangibles sur les patrimoines intangibles, sur les pratiques culturelles et sur les croyances, ainsi que sur le droit des populations concernées à participer à la vie culturelle ?

 

• Quels exemples connaissez-vous de diverses situations illustrant la problématique ci-dessus (situations de conflits armés / non armés, de conflits internationaux / internes, destructions par des acteurs étatiques/ non étatiques ; diversité géographique ou de toute autre nature, etc.) ? • Quels seraient des exemples de bonnes pratiques, particulièrement en ce qui a trait aux mesures de prévention et de protection contre les destructions, de même que de restitution et reconstruction des patrimoines culturels, incluant le mesures d’éducation et de sensibilisation aux droits humains et aux droits culturels ?

 

• Quelles sont les stratégies pour protéger les défenseurs des patrimoines culturels en danger ? Quelles sont les conditions permettant de les considérer comme des défenseurs des droits culturels ?

 

Les document, d'un maximum de 2'500 mots, sont à envoyer électroniquement à: srculturalrights@ohchr.org au plus tard le 10 juin 2016.

 

Vous trouverez plus d'information sur cette page: www.ohchr.org/FR/Issues/droitsculturels/Pages/Intentionaldestructionofculturalheritage.aspx 



Fonds Roberto Cimetta

c/o ONDA
13 bis rue Henri Monnier
75009 Paris - France
T +33 145 26 33 74

Facebook

Archives

2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011

Newsletter